code de mesurage ADM BIM

ADM publie un code de mesurage reprenant les quantités et données obtenues automatiquement par la fonction 3D numérique de ses programmes. 

Cette version du code de mesurage représente une petite partie des possibilités des éléments pouvant être métrés.

Les versions futures vont s’étoffer afin d’être le plus représentatif possible des options de métrés numériques par les programmes ADM.

Toutefois, dans la version actuelle du code de mesurage, il est déjà possible de se rendre compte des immenses possibilités des métrés obtenus par les programmes 3D d'ADM.

Vous remarquerez qu’aucune quantité n’est un ensemble de chiffres ajustés sur un tableur, mais que toutes les « séquences arithmétiques » du bâtiment sont métrées automatiquement et précisément par le programme 3D.

Aucune manipulation, addition, multiplication n’est faite par nos collaborateurs, tout est calculé numériquement par l’ordinateur.

En conséquence : jamais d’erreur de mathématique (ou d’échelle, ou de chiffres divers…).

Nous appliquons toujours le code de mesurage demandé par notre client. C’est pourquoi nous éditons ce code afin que nos clients puissent se rendre compte des multiples possibilités et de la précision données par ADM. Nous pouvons ainsi garantir une très grande exactitude des quantités métrées.

Toutes ces quantités métrées sont représentées « physiquement » en 3D. Les dessins peuvent être transmis en maquettes numériques ou sur papier. Le contrôle devient alors beaucoup plus facile et permet une compréhension très affinée du dossier.

 

En résumé :

Notre philosophie de travail depuis 25 ans, est axée sur l’exploitation maximale qu’offrent les solutions informatiques standards pour s’adapter aux besoins spécifiques de vos projets.

Nos métrés sont :

+ Fiables : structure informatique évitant les erreurs classiques des métrés.

+ Conviviaux : fichiers transmis sous format Excel, pour une lecture aisée.

+ Souples : modifications en fonction de l’évolution du projet.

+ Lisibles : Tableaux récapitulatifs ventilés dynamiquement par menus déroulants, selon différentes clefs du projet (niveaux, noyaux, locaux, orientation, ...).

+ Contrôlables : sur simple clic, chaque quantité ouvre la fenêtre des chiffres à la base de cette quantité.

Les difficultés rencontrées lors du métré sont répertoriées dans des mémos.

 

 

Méthodologie de travail – métré graphique 3D

Sur base de fond de plan DXF, DWG, PDF, etc. le travail consiste à modéliser en 3D le bâtiment à métrer. Cette opération permet de déterminer très rapidement et avec une grande précision les quantités exactes de matériaux à mettre en œuvre.

Tout élément dessiné est instantanément et automatiquement quantifié en longueur, en surface, en cubage et/ou à la pièce.

La vue 3D générée constitue un contrôle visuel immédiat du métré effectué.

Tous les types d’éléments dessinés peuvent être traités via des fonctions spécifiquement adaptées : murs, dalles, poutres, couvertures, lignes électriques, équipements, ...

Tous les éléments créés peuvent être modifiés en parallèle avec l’évolution des plans de l’architecte et de l’ingénieur, le métré étant constamment tenu à jour.

Le poste bibliothèque en relation au bordereau de base du client est associé à tout élément dessiné, de sorte que le système puisse à tout moment procéder au calcul des quantités à mettre en œuvre.

La modélisation est achevée, s’ensuit le traitement et la classification spécifique des données.

 

 

 EXEMPLE DE L’IMPORTANCE DE LA PRECISION DANS L’EXERCICE DU METRE 

 

Prix de revient au m³ d’une poutre avec une retombée de 60/100

Coffrage :   4.32 m²/m³

Béton : 1m³/m³

Acier : 120 kg au m³

Prix de revient au m³ d’une poutre avec une retombée de 15/15

Coffrage : 19.999 m²/m³

Béton : 1m³/m³

Acier : 120 kg au m³

SOIT UNE DIFFERENCE DE 15.679 M² DE COFFRAGE

Le temps minimum nécessaire sur chantier pour réaliser 1 m² de coffrage est de 1h35 à 3h00 suivant la position de la poutre.

Si nous prenons une moyenne de 1h50 avec un prix de revient pour la main d’œuvre de 35 €/h, nous avons une différence de prix au m³ de 1.006 € (rien que pour le coffrage).

Le temps de coulage est également supérieur au m³ pour les petits éléments que pour les grands.

CE PRINCIPE EST ADAPTABLE A PRESQUE TOUS LES ELEMENTS D'UNE CONSTRUCTION.

(Savoir si une chape est coulée local par local ou en une fois sur un plateau complet)

COFFRAGE ET POUTRES – VOILES – ET/OU ELEMENTS STRUCTURELS.

Le coffrage des structures (poutres, voiles, etc.) chez ADM n’est jamais dessiné, il est calculé automatiquement.

Les éléments de structure (poutres, voile, etc.) sont dessinés en une seule étape. L’ordinateur décide du phasage de la poutre suivant sa situation et de l’attribution des phases.

Lors de cette attribution, le coffrage est automatiquement déterminé par l’ordinateur. Coffrage de surface, coffrage de retour, …

L’ordinateur calcule aussi automatiquement le coffrage des retours de baies. Toutes les baies sont automatiquement déduites de la surface du coffrage.

Sur simple demande, les paramètres peuvent être modifiés.

Les exemples repris ci-après avec la mise en évidence de différents cas sont l’illustration du résultat obtenu par le calcul et la détermination de formule automatique du logiciel 3D ADM.